• Nouveau

Le tour en Charente Maritime - Jean Michel Blaizeau - Tour de France

16,67 €

Une histoire d'homes 1903-2020

Livre Grand format en très bon état.

Quantité

  Livraison gratuite à partir de 50€

En mondial relay

  Prix bas garantis.

Bouquinage s'aligne sur la concurrence si vous trouvez moins cher!

  Satisfaction assurée

Nous reprenons vos livres si vous n'êtes pas satisfait.

Nous gardons tous dans nos souvenirs des images indéfectibles du Tour de France. Pour chacun de nous, elles connotent une époque, marquent un lieu précis et réactivent l'aura de nos héros. Des images ancrées le plus souvent dans les Tours de notre enfance. Un mot, un cliché, une photo, et nous basculons dans le plaisir partagé d'un pique-nique familial sur les bords d'une route, dans cette attente impatiente du passage fulgurant d'un peloton bruyant, et l'excitation générée par la caravane publicitaire qui ouvrait la procession et nous captait à coups de carrés de Vache qui rit, de galettes Saint-Michel et de saucissons Cochonou. Et que dire de la fierté de posséder cette casquette attrapée au vol sur le bord du chemin, ce bidon jeté par un coureur soucieux de se séparer de l'inutile, objets dérisoires et pourtant voués à une conservation religieuse. 

Dans le quotidien des vacances, ces chauds après-midi de juillet sur les bas-côtés d'une route de France gardent à tout jamais la fraîcheur d'une fête populaire, d'un bonheur indéfectible, entaché de temps à autre par la frustration de n'avoir pu reconnaître son champion. Hier, les Bobet, Gau 1, Anquetil, Poulidor, Guimard, Merckx, Hinault, et demain, les Pinot, Bardet, Alaphilippe ont écrit ou écriront les plus belles pages d'une longue histoire que le vent iodé de la Charente-Maritime se plaît parfois à contrarier. Une contingence qui fit dire au fin stratège Cyrille Guimard, deux fois vainqueur à La Rochelle, en 1970, et à Royan, en 1972 : « Si on ne gagne pas le Tour en Charente-Maritime, on peut assurément le perdre ... » 

Jean-Michel Blaizeau, historien du sport, publie son 25e ouvrage. L'écrivain rochelais fixe la mémoire locale, nationale et olympique et aborde les grands thèmes de la sociologie sportive. Son livre « Les Jeux défigurés - Berl in 1936 », d'une extrême densité, lui valut le Prix Sport-Scriptum, distinction nationale récompensant le meilleur livre de sport pour l'année 2000.